Escroquerie et cyber attaque : protégez-vous ! 6/6

Comment se défendre face aux cyber-risques ?

Usurpation d’identité, cyber-harcèlement, atteinte à l’e-réputation : ne laissez personne nuire à votre image. Allianz Protection Juridique peut vous aider. De l’action amiable à la procédure judiciaire : en cas de besoin, nos juristes spécialisés sont à vos côtés pour :
– constituer la preuve numérique auprès d’un huissier spécialisé ;
– prendre contact auprès de la partie adverse, mettre en demeure de supprimer le contenu et stopper les messages diffamants ;
– demander le déréférencement des pages sur Google (limité à la France) via le formulaire de droit à l’oubli ;
– mettre en demeure des sites hébergeurs de supprimer le contenu ;
– déposer plainte auprès de la CNIL ;
– effectuer un signalement Facebook, Twitter.

Escroquerie et cyber attaque : protégez-vous ! 5/6

Les ransomware

Les « rançongiciels » ou « ransomware » sont des programmes malveillants (WannaCry, Petya, Petrwrap, Locky, etc.), reçus par mail, dont le but est de chiffrer vos données puis de vous demander d’envoyer de l’argent en bitcoins en échange de la clé qui vous permettra de les décoder.

Comment s’en protéger ?
– Sauvegardez régulièrement vos données sur un disque dur externe.
– Mettez à jour régulièrement vos logiciels… Surtout votre antivirus !
– N’ouvrez jamais les messages dont la provenance ou la forme est douteuse.
– Méfiez-vous des extensions des fichiers douteuses (de type .scr ou .cab.).

Escroquerie et cyber attaque : protégez-vous ! 4/6

Le piratage des sites marchands

Des faux sites, il y en a pléthore. Boutiques en ligne ou sites administratifs, en apparence, peuvent parfaitement plagier l’original. Alors prudence quand vous achetez en ligne : vos données de paiement ou mots de passe peuvent être interceptés par des attaquants.

Comment s’en protéger ?
– Assurez-vous du sérieux du site marchand : il doit proposer des garanties de sécurité de paiement (nature des données bancaires demandées, chiffrement, possibilité de rétractation…).
– Un site fiable ne demande jamais de saisir votre code confidentiel à 4 chiffres associé à votre carte bancaire : s’il le fait, fuyez !
– Privilégiez les sites proposant l’envoi d’un code de confirmation de commande par SMS.
– Méfiez-vous des sites avec des fautes d’orthographe et proposant des offres trop alléchantes.
– Vérifiez qu’un cadenas figure dans la barre d’adresse ou en bas à droite de la fenêtre de votre navigateur Internet.
– Ne saisissez pas vos données de paiement ou mots de passe sur des sites web non sécurisés, c’est-à-dire ne commençant pas par « https// ».

Escroquerie et cyber attaque : protégez-vous ! 3/6

Les chevaux de Troie

Ce sont des virus qui tentent de nuire à votre système informatique. Ils sont cachés dans des logiciels gratuits, des documents à télécharger ou sur des clés USB. Ils prennent le contrôle de votre ordinateur à distance pour espionner vos actions, voler vos données personnelles, lancer des attaques, etc.

Comment s’en protéger ?
– N’installez que des logiciels provenant de sources fiables.

– Ne téléchargez jamais un logiciel qui vous est proposé gratuitement alors qu’il est normalement payant. Préférez les sites officiels des éditeurs.

– Ne téléchargez du contenu que sur des sites Internet de confiance : désactivez l’ouverture automatique des documents téléchargés et lancez une analyse antivirus avant d’ouvrir, afin de vérifier qu’ils ne sont pas infectés par un « spyware » ou virus.
– Ne connectez pas une clé USB trouvée par hasard, elle est peut être piégée !

Escroquerie et cyber attaque : protégez-vous ! 2/6

Le phishing

Aussi appelé hameçonnage ou filoutage, le phishing tente de vous soutirer des informations personnelles telles que votre numéro de carte bancaire ou votre mot de passe en envoyant un mail se faisant passer pour un organisme officiel, une entreprise, ou une connaissance.

Comment s’en protéger ?
– Soyez vigilant lorsqu’un courriel demande des actions urgentes. ?Ne cliquez jamais sur une pièce jointe ou sur les liens d’un mail qui vous semble douteux.
– Connectez-vous en saisissant l’adresse officielle dans la barre d’adresse de votre navigateur.
Vérifiez que votre antivirus est à jour pour renforcer sa protection contre les programmes malveillants.

Si vous pensez être victime de phishing, signalez-le sur : www.internet-signalement.gouv.fr